La parole aux élèves

Vous avez participé à l’un de mes cours ou stages et vous souhaiteriez partager vos impressions, ressentis, challenges, progrès… afin d’en faire bénéficier de futurs élèves? Ce livre d’or est là pour ça, la parole est à vous, merci !


Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
 
Les champs marqués d'un * sont requis. Votre adresse email ne sera pas publiée.
Votre commentaire ne sera visible dans le livre d'or qu'après validation de notre part. Nous nous réservons le droit de modifier, supprimer, ou encore de ne pas publier certains commentaires.
28 messages.
Cécile Cécile a écrit le 11 octobre 2018 à 9 h 54 min:
Encore un grand merci pour le stage de juillet que j’ai été ravie de faire !
Merci pour ton accueil chaleureux et pour ton implication à nous faire progresser, que j’ai beaucoup appréciée, d'autant plus que tu sais amener les choses avec pédagogie et en nous mettant à l'aise. C'est tellement bien que ce soit un plaisir d'apprendre !
Merci de m'avoir fait sentir la grande sensibilité de tes chevaux et l'importance du rythme.
Ce que nous avons travaillé durant la semaine me sert tous les jours 🙂 !
La sensation sur le ballon pour la position du bas du dos me sert beaucoup,et me permet de me sentir encore plus confortable et à ma place à cheval.
Je me sens aussi plus précise dans mes aides.
Depuis le stage, je trouve que mon cheval est plus stable et plus décontracté.
Je vérifie régulièrement que mes mains sont à la même hauteur, et que je ne me suis pas contractée quelque part, ce qui n’est souvent pas superflu …
Je commence à avoir un meilleur contact dans les transitions, en particulier pour le départ au galop.
Je sens que cela convient bien à mon cheval, qui est de plus en plus appliqué.

Je reviendrai avec grand plaisir l’année prochaine !
Nathalie FAURE-BRAC Nathalie FAURE-BRAC a écrit le 25 septembre 2018 à 13 h 31 min:
Ce week-end, l'écurie des Parots dans les Hautes-alpes accueillait Gina, l'occasion pour moi de participer à mon premier stage de dressage, posture et travail à pied.
Mon souhait en y participant :
*mieux comprendre ma jument,
*comment me sentir bien à cheval et être le moins gênante possible pour elle, *renforcer notre relation.
J'ai adoré !
L'analyse de départ, les changements auxquels on parvient grâce aux conseils et explications de Gina. Chaque point est argumenté et associé à une représentation mentale pour une meilleure compréhension.
J'ai également beaucoup aimé la personnalité de Gina. Pas dans le jugement mais qui sait faire preuve d'une grande sincérité, une femme à la fois très forte et sensible, qui ne répond qu'à une règle et loi, celle du cheval et du respect de chaque être. Tout est JUSTE. J'ai trouvé dans son apprentissage et dans sa manière de le partager, l'équitation et le savoir être à cheval que je souhaite apprendre.
LESNE Alexandrine LESNE Alexandrine a écrit le 23 septembre 2018 à 14 h 19 min:
Je suis une jeune enseignante d'équitation et je suis allée à la rencontre de Gina car je souhaite continuer à me former et à évoluer vers une équitation toujours plus juste.
Ce stage m'a permis de retrouver une meilleure posture et un fonctionnement en harmonie avec le cheval ; l'intention, la respiration, le regard, le positionnement, la décontraction sont les grandes lignes de travail.
De retour dans mes écuries, j'ai mis en application avec mes chevaux et avec mes élèves.
J'ai pu observé que c'est une révélation pour certains de mes cavaliers qui va leurs permettre une belle évolution en osmose avec leurs chevaux.
Merci beaucoup Gina et au plaisir de t'accueillir bientôt pour organiser un stage dans la Marne.
Alexandrine Lesne
LESNE Christel LESNE Christel a écrit le 23 septembre 2018 à 13 h 31 min:
Un enseignement adapté à chaque cavalier, tourné vers l harmonie et le bien-être du couple cavalier cheval.
Apprendre à se positionner à cheval, suivre le mouvement sans forcer, entendre le rythme du déplacement du cheval dans notre corps et être centré.
Des chevaux à l'écoute qui nous permettent à qui sait être ici et maintenant de découvrir la connexion intérieure.
Une belle rencontre avec toi , Gina, à renouveler pour progresser et partager pour une équitation plus naturelle et plus juste pour tous.
Christel Lesne
Audrey Audrey a écrit le 19 mars 2018 à 9 h 25 min:
Chere Gina,
Parfois les mots des autres résonnent mieux que ceux qu’on tenterait de formuler soi même.

La lecture du livre transmettre
Ma renvoyé à la qualité de ton enseignement.
Avec ces quelques phrases j’ai compris ce qui me plaisait tant lorsque je travaille avec toi ...

Mille bises
Audrey et Cali 😜

L’art de la transmission
« La musique est sans doute l’une des formes les plus puissantes et les plus universelle de transmission. La pianiste Maria Joao Pirès, qui est notamment à l’origine de diverses chorale d’enfants à portée sociale et solidaire, avait évoqué, lors de nos dernières journées Émergences, trois composantes de la transmission :
–L’ouverture : il ne peut y avoir de transmission sans ouverture parce que transmettre uniquement de la technique ce n’est pas une transmission. La transmission est un mouvement plus globale qui exige de se mettre à l’écoute de l’autre. Pour le comprendre, on doit s’ouvrir.
-Attirer l’attention : la transmission nécessite d’être attentif au monde.
–La persévérance : dans la transmission réside une partie d’efforts. La persévérance permet de ne pas lâcher tout de suite. Quand on essaie de transmettre quelque chose d’important, il est essentiel d’avoir la patience d’attendre que l’autre puisse se développer selon sa propre temporalité. C’est avoir la passion de voir les progrès, tant chez celui qui enseigne que chez l’apprenant. « Quand j’enseigne, j’apprends. Quand j’apprends, j’enseigne. » Cet échange est précieux. L’obsession pour l’enseignement technique risque de faire perdre cette notion de mouvement dans les deux sens »
Carole Carole a écrit le 21 février 2018 à 15 h 07 min:
Praline et moi sommes arrivées comme des égarées équestres, comme deux êtres unis par l'amour mais si désunis par la technique, perdues par tout ce qu'on avait bien voulu nous transmettre durant notre grandir commun. Nous avons eu la chance lors de ce si bel été d'effleurer le sol des écuries du Berlion, de te rencontrer toi et tout ce qui t'entoure : personnes, animaux et décor. C'était comme si ma jument et moi, nous nous rencontrions une deuxième fois, qu'on s'abandonnait l'une à l'autre et qu'enfin on se comprenait à cheval. Tous les gestes que nous exécutions étaient si simples et pourtant si remplis de sensations fabuleuses. Tu nous as transmis un élément essentiel : le lâcher prise. Force est de constater que nous sommes chacune aujourd'hui épanouie dans ces échanges posturaux et continuellement à la recherche de cette " équitation juste ". Nous étions venus à trois avec mon beau gris qui lui aussi, montre aujourd'hui toutes ses capacités à devenir un fabuleux partenaire de danse, et c'est certain que nous grandirons tout deux avec toi dans le manège du Berlion.
Nina Nina a écrit le 24 novembre 2017 à 14 h 00 min:
Je souhaite à tout le monde d’avoir la chance de découvrir madame Gina Pitti, ses chevaux, sa famille et les écuries de Berlion car c’est non seulement une expérience enrichissante, mais aussi inspirante. Elle fait profondément du bien !
En juin dernier j’ai passé quatre jours dans les écuries de Gina pour un stage « à la carte ». Je prenais un à deux cours par jour sur ses chevaux en alternant travail à pied, à cheval et exercices d’Equihatha. Depuis 6 ans j’avais un peu perdu le goût à l’équitation. Je me sentais déconnectée du cheval, j’avais l’impression de ne pas vraiment être autorisée à prendre le temps que je voulais pour juste « être avec les chevaux et passer du temps avec eux » et en même temps je ne me sentais pas vraiment capable de faire quelque chose avec eux sans me perdre dans des rêveries un peu longues…
Gina Pitti propose par sa façon de faire respectueuse du cheval, de la personne, des temps de chacun, et des possibilités de chacun une approche à la fois douce, concrète et qui mène à quelque chose qui va au-delà d’un simple exercice, tout en restant dans la logique du contact du corps humain avec celui du cheval et de la rencontre de leurs deux caractères au moment de la séance.
J’ai été très impressionnée par Gina. Non seulement par sa gentillesse et sa justesse, mais de façon très forte aussi par ses chevaux d’école extraordinaires et son rapport de communication très intense avec eux. Les cours se sont toujours déroulés à trois : Gina, le cheval et moi. Chaque fois que je n’étais pas claire dans ma communication avec le cheval ou que j’hésitais, le cheval regardait Gina comme pour lui demander « Qu’est-ce que je fais maintenant ? Est-ce que ça va comme ça ? » et Gina répondait par un geste ou par un mot que le cheval semblait comprendre tout de suite !
Pendant quatre jours j’ai dormi au fond du jardin, au milieu de la verdure dans une petite maison dans laquelle je me suis tout de suite sentie comme chez moi. J’ai eu la chance de rencontrer Azur qui par son intelligence m’a obligée à mettre plus de concret dans ma démarche, Joki qui m’a donné l’occasion de me sentir en confiance absolue me permettant ainsi de découvrir de nouvelles sensations et de redécouvrir des sensations perdues et Bussy qui a été tout simplement un vrai cadeau de sincérité.
Bien que je fusse triste de devoir repartir, j’ai quitté les écuries avec en moi une grande sensation de bonheur et l’impression d’avoir trouvé quelque chose de très important. Je n’oublierai jamais ce stage.
Je remercie du fond du cœur Gina Pitti pour son accueil et sa bienveillance permanente, son mari et son fils pour leur présence solaire et tous les animaux qui contribuent à rendre ce lieu magique. Une mention spéciale à Paupiette et Caprimont, tellement chouettes qu’on dirait qu’ils sortent tout droit d’une fable…
Pleinet Elodie Pleinet Elodie a écrit le 19 septembre 2017 à 21 h 30 min:
Trouver les mots pour décrire tout le ressenti vécu lors des cours avec Gina me parait difficile...
vous dire qu'il faut le vivre pour le comprendre parait facile alors je vais essayer d'en parler en quelques lignes...
Déjà il y a Gina en tant que personne... une belle personne: bienveillance, droiture et simplicité.
Puis il y a Gina l'enseignante : douce, compétente et pédagogue (qualité que tous les enseignants n'ont pas )
que se soit sur le travail à pied ou monté les compétences de Gina sont diversifiés, cela ne s'arrête pas à l'école de légèreté...
Des cours riches : de la technique , de la posture et du savoir être ..
Il ne faut pas être à la recherche d'une enseignante qui vous conforte dans votre "zone de confort " existante.
Aux écuries de Berlion, on vous bouscule, on vous fais avancer à grand pas, on repars avec une palette d'outils , du concret et du solide. Beaucoup de clarté dans l'enseignement.
Du sur-mesure pour les chevaux : à chaque cheval sa problématique physique et psychologique, le travail est adapté et cohérent.
Le tout dans un lieu ou opère une certaine magie.
Humains et Equins repartent grandit.
Delphine Delphine a écrit le 18 septembre 2017 à 23 h 29 min:
J’ai eu, cet été, le grand bonheur de découvrir le lieu de vie et de travail de Gina et de son mari Renaud, Les Ecuries de Berlion. Leur accueil est joyeux, léger, simple et bienveillant. Un régal !
Depuis trois ans maintenant je fais mes premiers pas dans la pratique de l’équitation selon les principes de Légèreté de Philippe Karl. Dernièrement, j’ai pris conscience que je devais m’installer dans une meilleure relation à mon corps, plus fine, plus à l’écoute pour pouvoir mieux progresser dans l’exigence de cette école.
J’ai donc choisi de participer à un stage d’Equi-Atha avec Gina.
Lorsque j’ai débuté dans la Légèreté, j’ai dû déconstruire ce que j’avais appris et pratiqué pendant plus 20 ans. Avec Gina, rebelote ! En trois jours, je sentais mes repères explosés en éclats, comme si mon corps m’échapper complètement ! Etrange sensation ! Avec patience et une attention fine et subtile, Gina a su alors me guider geste après geste pour reconstruire ma position de cavalière. J’ai dû lâcher un corps rodé à une pratique de l’équitation pour me laisser aller dans un espace de véritable dialogue avec mon cheval. Un dialogue balbutiant dont je ne possède maintenant que quelques mots de langage mais dont je perçois à présent l’immense étendu des possibles : partage, communication, unité…
J’ai compris au cours de ce stage combien le cheval est le miroir de son cavalier. La posture du cavalier, son positionnement a une influence incroyable sur l’expression du cheval. Cavalier et cheval sont comme deux énergies contradictoires qui ne demande qu’à s’unirent pour se compléter et se soutenir l’une, l’autre. Dans la posture du cavalier ces règles de complémentarités semblent préexister. Nous avons besoin de stabilité, de points de structure dans notre position de façon à nous laisser aller au mouvement de l’équilibre. Deux énergies ici semblent devoir se compléter, le yang et le yin. Schématiquement, le bas du corps, les pieds, les jambes, le bassin et le ventre sont soutenus par l’énergie yang, le haut du corps, la poitrine, les clavicules, les épaules et la tête sont nourrit par l’énergie yin. La rencontre de ces deux énergies peut se faire grâce à la respiration au niveau du diaphragme et du plexus solaire.
Depuis, je m’exerce avec mon cheval. J’accepte mieux de me laisser porter à l’écoute de mon corps et du sien, à l’écoute d’un dialogue naissant…
Merci
Aurélie (Lilou) Aurélie (Lilou) a écrit le 11 septembre 2017 à 20 h 10 min:
Je suis allée chez Gina avec deux amies pour un stage "à la carte" de deux jours (4 séances) pour travailler ma posture à cheval... J'ai découvert que j'étais tout à fait normale et que j'avais des défauts de "fille", ouf me voilà rassurée moi qui ai longtemps cru le contraire. J'ai surtout découvert que je pouvais me fier à mes sensations, qu'elles étaient beaucoup plus juste que toutes les analyses conscientes que je pouvais faire...
Je suis revenue du stage "consciente". Consciente que l'équilibre du cheval passait d'abord par mon propre équilibre. Consciente que malgré mon petit niveau, j'étais capable de faire de jolies choses, de dépasser certaines peurs aussi. Consciente surtout que je pouvais (et que je devais) faire confiance au cheval...
Le stage me permet encore d'évoluer aujourd'hui, de découvrir de nouvelles sensations régulièrement (enfin d'en être consciente du moins). Il m'a aussi appris à me recentrer sur moi, le moment présent, à ne pas anticiper, ne pas essayer de tout contrôler, bref à être vraiment présente...
Merci Gina pour ta patience, tes conseils, ton accueil et surtout un grand merci à Jojo pour ses leçons 😉. Tous les enseignements transmis ont fait (ou continuent à faire leur chemin) dans ma petite tête... La preuve, j'ai enfin trouvé un moyen de prendre conscience de mon corps en faisant de la danse...
À bientôt j'espère
Dufau-Joël Natacha Dufau-Joël Natacha a écrit le 28 août 2017 à 19 h 45 min:
Je rentre du stage de chez Gina dressage et posture. Ce que je voulais :
-commencer une approche plus orientée technique avec les chevaux
-faire progresser mon cheval
Je repars avec :
-des clefs pour modifier ma posture
-un diagnostic précis de la locomotion de mon cheval
-des exercices clairs et concrets pour améliorer cette locomotion
-Une réelle motivation pour mettre en place ce que j'ai appris dans mon quotidien car j'ai vraiment perçu le bienfait de cette équitation sur notre couple cheval-humain.
-Des chouettes rencontres et souvenirs
Merci pour ta pédagogie humaine et équine, l'ambiance aux Écurie du Berlion est géniale !
A bientôt !!!
Sophie Sophie a écrit le 11 juillet 2017 à 8 h 02 min:
J'ai rencontré un endroit, des personnes et des animaux qui incarnent le sens des mots accueil, ouverture et bienveillance.
Gina met en mots, explique, accompagne sans juger. Je repars de là avec des clés et une envie encore plus grande d'être à cheval, au plus juste avec lui.
Merci!!
Karine Karine a écrit le 30 mai 2017 à 16 h 50 min:
Réapprendre à prendre le temps... le temps de s'écouter, d'écouter son cheval, de prendre conscience de soi et de ce qui nous entoure, travailler sur sa respiration, son équilibre, sa posture... Tant de choses que l'on oublie parfois trop souvent, mais qui sont essentielles pour une relation harmonieuse avec son cheval. Avec Gina, tout cela est évident et font partie du quotidien.
Un stage vraiment passionnant et enrichissant dans un cadre des plus reposant et chaleureux. Une très belle rencontre et l' envie de réitérer l'expérience au plus vite!
Un grand merci pour tout et à très bientôt.
Sandra Legendre Sandra Legendre a écrit le 28 mai 2017 à 14 h 51 min:
J'ai participé à un stage "à la carte" avec Gina pendant 3 jours. Logées sur place avec une amie dans un adorable chalet au pied des pâturages , nous avons pu bénéficier pleinement du cadre apaisant et familial des écuries du Berlion. Le programme est varié et adapté à chacun : travail à pied, éveil corporel, cours longé en tapis de monte à cru afin de pouvoir se focaliser sur ses sensations uniquement, puis continuité avec la selle... une impression d'avoir découvert et appris mille choses en quelques jours seulement. Je repars avec une perspective de travail enrichie pour la suite de mon parcours équestre et une grande envie de revenir d'ici quelques mois pour approfondir. N'hésitez pas, vous y trouverez à coup sûr une professionnelle impliquée et des chevaux d'école très fins et de confiance.
Anne-George Anne-George a écrit le 14 avril 2017 à 1 h 44 min:
Étant tombée par hasard sur Youtube sur l'interview de Gina dans le documentaire "Humains et Chevaux" et me trouvant également, depuis plusieurs années, dans une forme de quête vers une autre forme d'équitation, j'ai été boulversée par la singularité du discours de cette jeune femme, la coïncidence de son expérience équestre étant enfant avec la mienne, et la beauté des paysages autour de ses écuries. Un peu sur un coup de tête, je suis partie la voir pendant trois jours en avril 2017. Ce fut de loin la plus belle rencontre équestre qui me soit donnée. Gina est dans le documentaire "Humains et Chevaux" comme elle est dans la vie. Elle dégage une énergie fabuleuse et fait preuve à l'égard de ses élèves d'une bienveillance, d'une gentillesse et d'un non-jugement qui sont rares de la part d'un enseignant en équitation (du moins ceux que j'ai rencontrés). Elle donne à ses élèves autant qu'elle se nourrit d'eux (intellectuellement et spirituellement) et elle a de ce fait une grande richesse intérieure. Ce qui donne à son enseignement un caractère singulier, c'est que, comme elle le dit dans le documentaire, elle allie à son enseignement équestre ses connaissances en matière de yoga (en ce compris l'importance du souffle et de la pleine conscience) et de la mécanique du corps (puisqu'elle s'est servie du sien pendant très longtemps en tant qu'artiste de cirque). J'ai été particulièrement impressionnée par le calme de ses chevaux et leur confiance dans l'homme. Enfin, elle et son mari Renaud réservent un accueil à leurs stagiaires qui était pour moi quelque chose d'assez inédit, un peu comme de retrouver de vieux amis que l'on n'a pas vu depuis très longtemps. Si le discours de Gina dans le documentaire "Humains et Chevaux" vous a bouleversé ou vous a touché et que vous cherchez, un peu comme un pèlerin, une équitation différente, respectueuse du cheval et de l'homme, ceci est pour vous...
Léa Léa a écrit le 20 janvier 2017 à 11 h 47 min:
Cela fait maintenant plusieurs années que j'ai rencontré Gina. Mon cheval avait alors pratiquement 20 ans, et je n'avais plus de solution car n'était pas très coopératif, autant dans son comportement à pied que monté. Je pensai que la retraite était la bonne solution pour lui.

Cependant, Gina m'a appris à l'écouter, à m'écouter aussi et de comprendre que chaque cheval est différent et que chaque travail prend du temps. Elle lui a laissé une chance de montrer qui il était vraiment, en dehors de sa carapace de "méchant", comme il était appelé parfois.

J'ai vu une évolution juste incroyable de mon cheval : il a repris confiance en l'humain, et notamment en Gina. Il prenait du plaisir à travailler et à montrer ce qu'il sait faire ! J'ai compris que l'équitation était un vrai travail de confiance avec le cheval. A 25 ans, il commençait même à piaffer ! Tout cela en travail à cru car nous avons compris que mon cheval ne supporter pas la selle. Quelles sensations ! C'est là qu'on comprend tout le chemin parcouru et quel bonheur de voir son cheval épanoui au travail et au pré. Il est devenu aux yeux de tous un cheval gentil, certes avec du caractère, mais il était jugé à sa juste valeur ! Mon cheval n'attendait que ça, et moi aussi. Nous sommes en réel symbiose au travail, pas besoin de mot pour savoir ce que l'autre ressent. Nous nous sommes retrouvés grâce à ce travail, et je pense grâce à Gina.

Gina est aussi énormément à l'écoute des chevaux en dehors du travail monté. Elle est très soucieuse de la singularité et des besoins de chacun, ce qui en fait une excellente professionnelle. Laisser son cheval en pension chez elle, on a totalement confiance !

Bravo pour tout le chemin parcouru depuis notre rencontre. Tornade a aujourd'hui 28 ans, et même s'il ne travaille plus autant, il est toujours épanoui avec ses copains de pré.
Tout simplement merci pour tout !!
Aurélie B. Aurélie B. a écrit le 19 janvier 2017 à 21 h 10 min:
Gina Pitti m’a fait redécouvrir le plaisir de l’équitation, le plaisir de la relation avec le cheval, monté et à pied, le plaisir de progresser. Ecoute, respect, confiance, légèreté...
Outre ses qualités humaines, c’est une grande professionnelle, en constante formation et évolution dans sa pratique équestre et sa pédagogie.
Son analyse est très fine et adaptée à chaque cheval et cavalier.

Merci Gina pour toutes ses années de plaisirs, les écuries du Berlion sont un petit coin de paradis pour chevaux et cavaliers.
Anais Anais a écrit le 18 janvier 2017 à 21 h 33 min:
Voila déjà quelques années que je monte avec Gina et j'ai tout simplement redécouvert l'équitation (après de nombreuses années en centres équestres...). Pas seulement la technique à cheval, mais également le choix et le réglage du matériel, le comportement et la sensibilité des chevaux, notre posture et attitude à adopter,... Le tout pour créer une relation de confiance dans le respect de chacun.
Elle est toujours de bon conseil sur tous les aspects grâce à son approche du cheval dans sa globalité. Elle se forme très régulièrement et nous avons la chance de profiter de tous ces enseignements soit par son biais ou directement avec le professionnel concerné.
Je suis heureuse d'avoir pu croiser sa route et de profiter de toutes ces connaissances sans fin, toujours nouvelles ou plus poussées.
Elle m'a permis de progresser et d'améliorer la qualité de vie de mon cheval (22 ans cette année et toujours en quête de légèreté) et nous continuons le travail à pied sur mon jeune de 4 ans. Vivement la suite...
Coralie Coralie a écrit le 30 novembre 2016 à 8 h 02 min:
Un immense merci Gina pour tout ce que tu m'as apporté........
Tu m'as permis de comprendre beaucoup de choses....... Tu m'as ouvert de nouvelles portes.......
J'ai compris tellement de choses.... Et j'ai encore tellement à apprendre.. ....
Ce nest pas un "simple cours d équitation" que tu m'as donné, c'est bien plus que ça......
Tu m'as permis de changer complètement ma vision par rapport à mon jeune étalon..... Et ça a juste tout changé dans notre relation...........
J'ai vraiment hâte le prochain stage avec toi.......
Les chevaux sont tellement "vrais", ils nous apportent tellement...... Encore faut il savoir les écouter..........
Virginie Q. Virginie Q. a écrit le 16 octobre 2016 à 21 h 16 min:
Apprendre à être cavalier... Enfin...

Je suis arrivée avec plein de doutes et de frustrations sur mon équitation... Et une furieuse envie de retrouver du plaisir et de l'harmonie avec ma jument... Et puis... Comme le temps qui s'arrête d'un coup après 30 ans d'équitation à vouloir pourtant bien faire : j'ai appris à réapprendre.

Prendre le temps, écouter, regarder, sentir et ressentir, lui faire confiance... Et prendre conscience de MA responsabilité en tant que cavaliere : celle de me donner les moyens de bien faire les choses, de respecter et d'accepter les aléas et de ne voir que le meilleur d'elle...
le plaisir pour elle et pour moi est alors revenu si vite...
On a hâte de découvrir la suite